Ils ont rejoint l'aventure neWall le 15 mars...

Six premiers artistes ont rejoint neWall le 15 mars 2021 ! Découvrez-les ci-dessous...


Céline / @instacelin

Je suis créatrice artistique qui a pour passion la photo, mais ce n’est pas mon métier.

J’ai débuté en photo avec l’argentique puis fait une pause et repris avec l’arrivée du numérique.

J’ai pour passion le monde de l’astro-photographie : pour l’instant je fais essentiellement des photos de la lune.

Je photographie également les paysages et la ville de Paris ainsi que sa banlieue.

 

LaureBé

J’ai toujours évolué dans un milieu artistique : un grand-père éditeur publicitaire, une grand-mère couturière et une mère travaillant dans la Haute Couture parisienne.

Après mes études à l’école Louis Lumière, je me lance dans la photographie : books de comédiens, reportages photos ..., et garde de cette expérience un regard singulier.

Assistante auprès de Jean-François Aloïsi, célèbre photographe publicitaire, j’ai enrichi ma démarche artistique et développé une sensibilité perceptible. Je dévoile, dans mes créations imaginaires, une réalité du monde poétique et onirique.

Je travaille autour de mes icones les plus emblématiques. Le monde de la scène, qu’elle soit musicale, cinématographique ou politique, me fournit également d’innombrables sujets d’inspiration. Mes collages numériques présentent des visages très familiers sous une lumière nouvelle et vibrante.

Mes œuvres proposent une réflexion attentive, une recherche esthétique sur le monde, sur la nature et la matière. »

 

Salomé Fotyi

Je dessine depuis toujours, mais j’ai surtout repris la peinture avec d’abord l’aquarelle puis avec l’acrylique lors de mes études en aménagements paysagers où dessiner faisait partie de mon quotidien.

La photographie est apparue en 2012 dans ma vie lorsque l’on m’a offert mon premier appareil.

Peu importe où je vais, jemmène toujours tous mes appareils (que ce soit mon reflex, mon argentique, ou mon Polaroïd) avec moi. 

 

Jean Luxe

Passionné de voyage, j’ai à cœur de découvrir régulièrement de nouveaux lieux, appareil photo à la main.

Je prends énormément de plaisir à photographier l’architecture des centres-villes, la nature qui nous entoure, les gens que je croise, en essayant d’apporter un regard différent.

Photographe autodidacte et pilote de drone certifié, je rejoins la team neWall afin de faire sortir les photos de mon ordinateur et de mes réseaux sociaux pour les présenter sur un support de qualité et pour révéler vos murs.

 

 

Florent Moreda

Autodidacte en photographie, j’ai passé mes débuts à me documenter massivement et à découvrir ce qui me touchait dans les photos des autres. (Willy Ronis, Robert Capat, Sebastião Ribeiro Salgado, Lucien Clergue, Yves Klein)

C’est essentiellement comme ça, que j’ai appris à nourrir mon œil. Aujourd’hui encore j’essaie de ne pas me cloisonner dans un “style” et de balayer tout ce qui m'intéresse sans aucune restriction. Disons que je fais au gré des moments, ce qui me semble intéressant. Je pense sincèrement que la passion reste la meilleure des écoles.

Les raisons qui m’ont poussé à démarrer dans le domaine de la photographie sont toujours énigmatiques. J’ai eu un jour l’occasion d’investir dans un réflex numérique trop frustré des limitations de mon petit compact de l’époque. Je crois que c’est à ce moment-là que j’ai eu le déclic ! Les possibilités offertes par le réflex numérique étaient sans appel pour satisfaire mon esprit créatif... 

La photographie n’est pas tellement un but en soi, je la vois plus comme une recherche créative, un moyen d’expression, qui permet d’engager mon esprit, ma sensibilité et de rendre visible mon regard intérieur. 

Je partage aussi cette passion à travers la création du club Image’in serris, mais aussi membre et chargé de mission exposition à la Fédération photographique de France.

 

José Santiago / @rgardez_voir

Entre archi et photo, l’histoire ne date pas d’hier...

Je suis venu à la photo très tôt, en autodidacte, mon métier d'architecte m'a appris à regarder là ou d'autres ne font que voir, or, il suffit de regarder une chose avec attention pour qu'elle devienne intéressante.

Ce qui m'intéresse ce sont les volumes sous la lumière, les couleurs parfois, les géométries, les matières et leurs textures. La précision du cadrage et de la composition sont intrinsèques à mes clichés et si l’émotion est au rendez-vous, alors c’est gagné.

Alors quoi shooter ? Un sujet de prédilection ? Surtout pas ! Je n'en ai pas, j'ai un appareil photo.

Depuis quelques années, l’âge aidant, je décide fermement d’être les deux, architecte et photographe.

 

 



Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés